Time For Oceans

La Situation

Indispensables à la vie et à la biodiversité, berceau de l’humanité et essentiels à la régulation du climat, la protection des océans est un des grands enjeux majeurs du XXIe siècle. En absorbant 25% des gaz à effets de serre rejetés par nos activités, ils sont au cœur de toutes les régulations climatiques. L’Océan et l’Homme sont depuis toujours intimement liés, et produisent plus de la moitié de l’oxygène que nous respirons.

Quelques chiffres :

– 80% des déchets présents dans les océans viennent de la terre
– 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les océans chaque année
– 100 000 mammifères marins et plus d’un million d’oiseaux marins meurent chaque année à cause des déchets plastiques.
– 30% d’acidité supplémentaire de l’océan depuis le début de la révolution industrielle

La création de Time For Oceans :

Institutions, entreprises et citoyens doivent impérativement se réunir autour de stratégies communes pour agir, sensibiliser, et trouver des alternatives à nos modes d’exploitation et de consommation. Stéphane crée en 2017 Time For Oceans, afin de réunir sa passion de la course au large et ses préoccupations environnementales. Time For Oceans incarne ce changement de regard vis-à-vis des océans et fédère une communauté d’acteurs du changement. L’équipe a mis en place en interne une démarche responsable à terre comme en mer. Associé à SUEZ, Bouygues Construction et la ville de Boulogne-Billancourt, Time For Oceans met en œuvre une démarche tant globale que locale pour une action collective à grande échelle.

Les témoignages

Pierre-Christophe Baguet

Maire de Boulogne-Billancourt

« Réduire les gaz à effets de serre, purifier l’air urbain et produire une énergie renouvelable sont devenus des priorités pour les villes à l’image des enjeux de la protection des océans. Avec Time For Oceans, nous agissons afin de porter ces priorités sur le devant de la scène et construire ensemble les solutions de demain, pour nos citoyens, nos entreprises et notre environnement. »

Ville dynamique, innovante et durable, Boulogne-Billancourt s’engage avec l’intercommunalité grand Paris Seine Ouest pour le plan climat air énergie 2020-2025, qui concerne les enjeux de la qualité de l’air et la neutralité carbone à l’horizon 2050.

Le site de Boulogne Billancourt

Bertrand Camus

Directeur Général – Suez

« C’est en associant nos forces avec nos partenaires, la Ville de Boulogne et Bouygues Construction, que nous irons encore plus loin pour préserver le capital naturel de notre planète. Avec Time for Oceans, il est temps d’agir maintenant et vite, avec cet esprit de conquête qui nous anime tous, pour préserver ensemble les océans et l’avenir de notre planète. »

Leader mondial dans la gestion des ressources, la protection des océans est un engagement majeur de la feuille de route développement durable 2017-2021 de Suez groupe. En créant des réseaux d’eau intelligents et en changeant la conception de cycle de vie des déchets pour un modèle circulaire, le groupe offre des solutions concrètes pour limiter les sources de pollution terrestre, première source de pollution marine.

Site du groupe SUEZ

Bernard Mounier

Directeur Général Délégué – Bouygues Construction – Bâtiment France Europe

« Imaginer des lieux de vie en préservant le monde de demain, c’est de notre responsabilité ! Notre ambition dépasse la sphère de la construction pour s’inscrire dans une dimension sociale, sociétale et environnementale. Avec ce partenariat, nous avons souhaité rendre l’urgence de la préservation des océans qui subissent loin des yeux les agressions de notre société moderne. »

Bouygues Construction s’engage pour une réduction substantielle des émissions de co2, en poursuivant l’objectif ambitieux d’un bilan carbone neutre d’ici 2050.

Site de Bouygues Construction – Bâtiment France Europe

Nos actions

Avec les écoles

Stéphane se rend régulièrement dans les écoles et centres de loisirs pour sensibiliser les élèves de Boulogne-Billancourt et les accompagner dans leurs engagements pour la planète.

Il a pris part à la 9e édition du festival des sports à Meudon et la journée Campus Océan Unesco en 2020, afin d’échanger avec les jeunes générations sur les enjeux de la préservation des océans.

La création du Low-Tech Lab Boulogne-Billancourt Grand Paris, soutenu par Time For Oceans, a été voté en décembre 2019 par le Conseil Municipal. Time For Oceans proposera différents défis et challenges low-tech aux élèves de Boulogne-Billancourt en marge du Vendée Globe.

Auprès du grand public

Partenariat avec la Fondation GoodPlanet

Le photographe Yann Arthus Bertrand, crée la Fondation GoodPlanet et devient le parrain de l’IMOCA de Stéphane en 2019, il poursuit l’aventure Time For Oceans pour le Vendée Globe 2020. Engagés depuis de nombreuses années, c’est avec l’intérêt mutuel d’une synergie pour la protection de notre environnement que Time For Oceans et la Fondation GoodPlanet ont officialisé leur partenariat afin de promouvoir un avenir responsable et durable.

Sur les réseaux sociaux

le blog Wearetimeforoceans réunit les différentes sources d’inspiration et actions en lien avec la protection des océans : low tech, oeuvres et artistes engagés, découvertes scientifiques, innovations des entreprises, évènements/conférences/ podcasts développement durable.

– Une série de vidéos thématiques sur les éco-gestes de l’équipe Time For Oceans (engagements, résultats, chiffres clés) sera diffusée sur les différents réseaux.

– L’équipe invitera régulièrement la communauté (internautes et classe IMOCA) à participer aux différents challenges environnementaux (#NoPlasticChallenge, #ÉtéSansPlastique), notamment dans le cadre de son partenariat avec No Plastic In My Sea.

– L’équipe Time For Oceans a d’ores et déjà rassemblé une communauté fidèle sur les réseaux sociaux autour du hashtag #WeAreTFO #WeAreTimeForOceans. Cela sera accentué avec le blog « WeAreTimeForOceans » où les inspirations de l’équipe seront publiées.

Le #NoPlasticChallenge avec l’association No Plastic In My Sea

En 2019, l’équipe de Time For Oceans a participé et soutenu la 2e édition du #NoPlasticChallenge, porté par l’association No Plastic In My Sea dont il est l’ambassadeur.

L’évévenement vise à réduire collectivement sa consommation de plastique à travers divers défis et objectifs fixés quotidiennement sur 2 semaines. Une mobilisation naturelle pour Time For Oceans, qui a fédéré les autres skippers de la classe IMOCA autour du mouvement.

Collaboration avec la communauté scientifique

Pendant ses courses (Transat Jacques Vabre 2019, Vendée Globe 2020), Stéphane met à l’eau des flotteurs dérivants météorologiques. Ce sont des capteurs océanographique capables de mesurer les niveaux de CO2, la salinité et la température de surface.

Ceci dans le but de collecter de données dans des endroits reculés pour mieux comprendre les problèmes qui menacent nos océans, et ainsi soutenir la recherche scientifique marine et sensibiliser sur l’importance qu’occupent les sciences océaniques dans la protection de l’océan.

l’augmentation de la durée de vie du bateau & de ses équipements

Dans l’optique d’un chantier de transformation éco-responsable de son IMOCA en 2020, Time For Oceans met en place un cahier des charges intégrant la contrainte environnementale notamment :

la réutilisation de pièces existantes

– Réutilisation des puits de foils et des foils d’un imoca de génération 2016
– Revalorisation des pièces démontées (roof, safrans, dérives)
– Remise en état des cordages nécessitant juste le changement des gaines

Des matériaux plus durables

– Utilisation de moules de meubles de winches en matières recyclables
– Optimisation de la durabilité des voiles grâce à un choix de membranes plus résistantes

La mutualisation des outillages

– Mutualisation du moule de roof et de safrans avec l’équipe de Damien Seguin

Télécharge notre rapport sur l’IMOCA Éco-Conçu

75° 60° 45° 30° 15° 15° 30° 45° 60° 75°