Rendez vous le 6 novembre 2021
Kids For Oceans évolue à l’occasion de la Transat Jacques Vabre

La Transat jacques Vabre de Time For Oceans

Cherche le départ de la course et déplace, avec ta souris, le bateau dessus !

C LIMAT & BIODIVERSITÉ M ÊME COMBAT

LA TRANSAT JACQUES VABRE POUR LES ENFANTS

La Transat Jacques Vabre, vous connaissez ?

C’est une course à la voile, en double (deux skippers par bateau) qui se déroule tous les 2 ans. 4 catégories de bateaux s’élanceront le 7 novembre 2021 du Havre en direction de la Martinique sur 3 parcours adaptés.

– Ultimes (trimarans de 35 mètres)
– Imoca (Monocoques de 18 mètres)
– Oceans Fifty (trimarans de 15 mètres)
– Class 40 (Monocoques de 12 mètres)

Le classement est établi par type de bateaux. Il y a donc 4 vainqueurs au final (1 par classe de bateaux).

Un peu d’histoire et de géographie…

La course a été créée en 1993 par Xavier-Laurent Dequest, avec le partenariat financier des cafés Jacques Vabre.
Le départ est donné du Havre et les skippers empruntent les routes utilisées pour le commerce du café au temps des navires de commerce à la voile (Caraïbes, Amérique centrale, Amérique du Sud).
L’édition 2021 bat tous les records de participation : plus de 80 équipages prendront le départ.

Time For Oceans s’alignera dans la catégorie des Imoca (voiliers monocoques = une seule coque) pour lesquels le parcours impose de virer au niveau de l’île de Fernando de Noronha et de franchir 2 fois l’équateur avant de mettre le cap sur Fort de France.

La Transat Jacques Vabre est une traversée de l’Atlantique nord durant l’automne. Les conditions météorologiques sont généralement très ventées dans la première partie de la course : la sortie de la Manche est toujours délicate à cause du courant, du vent et du trafic maritime dense.
Ensuite les marins doivent plonger vers le sud à la recherche des Alizés (vent tropicaux venant de l’Est). En fonction de la position des dépressions (mauvais temps), les routes peuvent passer le long du Portugual puis au large de Madère et des Canaries ou beaucoup plus à l’Ouest au large des Açores avant de mettre le cap vers les îles du Cap Vert.
Une fois passé l’obstacle des vents forts, et la transition vers les Alizés, une deuxième course commence : un sprint effréné dans les vents tropicaux, les bateaux sont menés au maximum de leur potentiel. Le rythme est intense et ne laisse aucun répit aux marins.

Cette année, les Imoca franchiront deux fois la zone redoutée du «Pot aux Noirs ». Cette zone particulière près de l’équateur est le lieu où l’on rencontre de très violents orages (les plus intenses rencontrés sur la terre). On peut y trouver des vents violents arrivant de manière imprévisible et de zones de calme parfois interminables – un casse-tête pour les skippers à la recherche de trajectoires rapides.
Les rebondissements sont nombreux car les conditions sont aléatoires notamment dans le cadre d’une course qui franchi le pot aux Noirs !
Après voir passé la magnifique ile de Fernando de Noronha (réserve naturelle abritant de nombreuses espèces), les équipages mettront le cap sur la Martinique, l’île aux fleurs.

Le parcours de 5800 Miles est particulièrement long et exigeant. Les Imocas devraient mettre entre 16 et 20 jours pour effectuer la traversée suivant les conditions rencontrées.

75° 60° 45° 30° 15° 15° 30° 45° 60° 75°