Les Animaux Marins

Le Mythe du Kraken

Prologue de la découverte du Calmar géant

Une quantité phénoménale d’animaux cohabitent dans les océans. Du plus petit crustacé jusqu’à la baleine bleue (le plus gros animal connu à ce jour), nos mers et océans contiennent énormément d’organismes vivants. Les scientifiques estiment que 90% des espèces marines sont encore inconnues, et de nombreux récits et légendes racontent l’histoire de marins rencontrant de mystérieuses créatures cachées dans les tréfonds abyssales… Le calmar géant à titre d’exemple, a suscité et suscite encore autour de lui autant d’effroi qu’une grande fascination. Mais que sait-on de cette créature ?

Le kraken est une gigantesque créature marine légendaire, issue des légendes médiévales scandinaves. Il a de nombreux bras, ou tentacules et est souvent décrit comme une gigantesque pieuvre.

Il est tellement immense, que lorsqu’il dort à la surface, on peut le confondre avec une île. Comme il est entouré de très nombreux poissons qui se nourrissent de ses restes, les pêcheurs s’aventurent à proximité du kraken pour y faire une bonne pêche. Le danger vient du fait que, lorsque l’animal plonge, il peut entraîner le navire au fond de la mer. Le kraken peut également attraper des navires et les couler.

Bien que le kraken soit généralement décrit comme une sorte de pieuvre, certains scientifiques pensent que la légende pourrait avoir été inspirée par un autre mollusque, le calmar géant, qui peut atteindre près de 20 mètres de long, et peut-être davantage.

Si tu veux en savoir plus sur cet étrange animal, continue ici ta lecture:

Si à cette époque, les visions rapportées par les hommes de mer étaient prises systématiquement pour des hallucinations, mensonges ou folie de leur part, il n’en restait pas moins un doute, une croyance mythique qui a alimenté durant des années l’imagination des plus curieux, notamment au travers de la littérature.

Il a fallu du temps pour que l’existence du calmar géant soit avérée. Les premières preuves de l’existence sont apparues au milieu du XIXe siècle. Des morceaux étaient alors retrouvés par les pêcheurs dans les estomacs des cachalots – principal prédateur du calmar. Si on ne sait pas grand-chose de lui c’est qu’il est difficilement observable. Son habitat naturel se situe entre 600 et 1 200 mètres sous la surface des océans ! Inutile de vous dire qu’à cette profondeur, la visibilité, pour nous humains, est réduite au néant et la pression est telle qu’il est risqué de s’y aventurer.

Heureusement pour lui, le calmar possède un œil gigantesque, de la taille d’un ballon de basket, ce qui lui permet de chasser en toute tranquillité. Il a été prouvé que la femelle pouvait mesurer jusqu’à 15 mètres de long ! Il est à ce jour, le plus grand invertébré jamais observé. Un constat qui explique les anciennes représentations de l’animal entourant un bateau de ses tentacules pour le faire sombrer avec lui, comme ci-dessous, cette représentation, datée de 1810, d’un kraken coulant un navire marchand.

À ne pas s’y méprendre ! Le calmar est souvent confondu avec le poulpe, ou pieuvre. Pour faire la différence, rien de plus simple : le calmar possède dix tentacules alors que le poulpe en possède «seulement» huit.

Mammifères ou poissons

Poisson Mammifère Baleine Bleue Mérou Dauphin Bélouga Otarie Morse Bar Thon Saumon Poisson Clown

A ne pas confondre ! Si un dauphin et un merlu ont tous les deux pour habitat naturel le milieu marin, plusieurs différences fondamentales les caractérisent. Un dauphin est un mammifère, tandis que le merlu est un poisson.

Comment reconnaître le mammifère du poisson ?

Nous autres humains sommes des mammifères et nous possédons les mêmes traits caractéristiques que cette catégorie d’animaux. Le mammifère ne pond pas d’œuf, sa peau est recouverte de poil, la femelle porte les petits et les allaite à la naissance, et contrairement aux poissons, la respiration du mammifère s’opère par les poumons, il a donc besoin de remonter à la surface pour respirer.

Le poisson quant à lui se différencie sur plusieurs points : il se reproduit en pondant des œufs et ne porte pas ses petits. Il est recouvert d’écailles, possède des nageoires et respire grâce à ses branchies, qui lui permette de filtrer l’oxygène présent naturellement dans l’eau. Il n’a donc aucun besoin de remonter à la surface.

Trouve les poissons et avec ta souris remets-les dans l’eau ! Attends quelques secondes afin d’avoir la réponse.

Les oiseaux marins

Lorsque les skippers de cette 9e édition du Vendée Globe passeront la ligne de départ le 8 novembre prochain, ils savent qu’ils resteront seul pour une durée indéterminée, pouvant aller jusqu’à plus de trois mois sans voir âme qui vive, seul au milieu des océans.

Durant cette aventure, quelques compagnons de route peu commun peuvent montrer leur dorsale, leur queue ou leur bec et accompagner quelques temps les skippers : dauphins, baleines, albatros… Les marins ne sont donc jamais complètement seuls.

Les oiseaux marins, plus terriens que les mammifères cités, accompagnent les skippers parfois pendant des heures, voire des jours, profitant même de cette présence incongrue pour se reposer un peu sur le pont du bateau.

Il existe environ 350 espèces d’oiseaux dits « de mer », c’est-à-dire des oiseaux qui vivent et se nourrissent exclusivement ou partiellement au large et/ou sur le littoral.

Les oiseaux marins représentent 3% des espèces d’oiseaux à l’échelle du globe, bien que les océans en recouvrent les ¾.

Pingouins ou manchots ? Quelles différences ?

Si ces deux espèces se ressemblent, elles n’en restent pas moins bien différentes sur plusieurs points ! Mais un de leur point commun réside dans un fait alarmant : leur habitat naturel respectif est menacé.

L’astuce la plus simple pour les distinguer réside dans leur localisation géographique : le pingouin habite l’hémisphère Nord, tandis que le manchot habite l’hémisphère Sud.

Les manchots ne volent pas, bien qu’ils aient des ailes, qu’ils utilisent pour nager. Les pingouins eux, peuvent voler.

Extrait du documentaire « L’Empereur »

Découvre les animaux en cliquant dessus !

75° 60° 45° 30° 15° 15° 30° 45° 60° 75°